L’Inspecteur chez les stars, Fonteneau, Couturier.

Titre : L’inspecteur chez les stars

Auteur : Fonteneau et Couturier

Editeur :  Bayard Jeunesse

Collection : Okapi BD

Parution : 2002

Résumé : La chanteuse Alicia Klaas a-t-elle été enlevée ? Qui a saboté l’anniversaire de Bob Milliard, le fameux producteur ? L’inspecteur Bayard mène l’enquête… Et le lecteur aussi, grâce aux indices cachés dans les cases des histoires. Une BD servie par un dessin élégant et enlevé qui rappelle Yves Chaland, l’auteur de Bob Fish. Un mystère sur mesure !

Réserver dans le catalogue en ligne :
Portail

Hichem : ★☆☆☆☆ Je n’ai pas aimé le livre parce qu’il y a plusieurs histoires dans le même livre et elles sont très courtes. 1

Rania : ★★☆☆☆ Je n’ai pas aimé car ce n’est pas une histoire : il n’y a pas une fin mais plusieurs. Ce n’est pas une histoire pour lire mais pour jouer.

Lola : ★★★★J’ai aimé car cela se passe chez les stars et on doit deviner le coupable ou la solution. Les dessins sont bien faits.

Pauline : ★★★★☆ J’ai bien aimé pouvoir réfléchir pour trouver le coupable mais les enquêtes n’avaient pas de rebondissement.

Miryème : ★★★★☆ J’ai aimé le livre parce qu’il y a des enquêtes bien menées par l’inspecteur Bayard et Isa pour résoudre des énigmes. L’inspecteur réussit à trouver les suspects à partir des indices et j’ai beaucoup aimé son sens de l’observation. Les histoires sont courtes et faciles à lire.

Amina : ★★★★★ J’ai bien aimé cette bande dessinée surtout la petite vignette qui nous disait : « Sais-tu qui est le monstre ? Relis la BD pour le trouver sinon regarde à la page suivante… » Je trouve que cela donnait du suspense et puis c’était comme si on était dans la BD.

 

Chronique des élèves de 6ème du Collège Guillaume de Normandie

Le coupable habite en face, Hubert Ben Kemoun

Age : A partir de 8 ans

Titre : Le coupable habite en face

Auteur : Hubert Ben Kemoun

Editeur :  Casterman

Collection : Huit et plus

Parution : 1996

 

Résumé : «Au bout d’un moment de silence, j’ai demandé en m’approchant de la fenêtre :
– Il y a un problème, mademoiselle ?
– Il se passe de drôles de choses, juste en face…»
Belle aubaine : ce voisinage suspect risque de perturber la leçon de piano que Mademoiselle Solicot donne chaque mercredi à une charmante petite Louise prête à tout pour échapper à ses fichues gammes…
Un mystère sur mesure !

Réserver dans le catalogue en ligne :
Portail

Alexandre : ★★★★★ J’ai bien aimé ce livre car il n’est pas trop long et les personnages attachants.

Candice : ★★★★★ J’ai bien aimé ce livre car il y avait du suspense. C’était bien raconté, l’histoire était passionnante et la petite fille courageuse.

Florian : ★★★☆☆ Je n’ai pas aimé car il n’y a pas de coupable.

Clément : ★★☆☆☆ Je n’ai pas aimé car il il n’y avait pas de suspense ; l’histoire était ennuyante : on devinait la suite mais on comprend bien l’histoire.

Sylvain : ★★★★ J’ai bien aimé ce livre car il y a du suspens, de l’action ; l’histoire est réaliste. Le petit défaut est que l’histoire pourrait être légèrement plus longue.

Louise : ★★★★☆ J’ai bien aimé le livre parce que j’ai trouvé que l’histoire avançait vite, qu’il y ait du suspens et pas de temps mort. J’aime les livres qui se terminent bien.

Bertille : ★☆☆☆☆☆ Je n’ai pas beaucoup aimé le livre. Je l’ai trouvé trop court et sans beaucoup de suspense. Les illustrations n’étaient pas belles. Cela ne m’a pas emballé.

Chronique des élèves de 6ème du Collège Guillaume de Normandie

Réponses aux énigmes du Club Polar.

Chers enquêteurs,

Ne poursuivez pas plus loin votre lecture si vous ne vous êtes pas encore confrontés aux terribles énigmes concoctées pour vous par les membres du Club Polar !

Si la prise de tête est trop pesante, voici les réponses aux énigmes !

Énigme 1 :

Les 4 mots à décoder étaient : supplicié / jeu / cochon / corde. Le mot commun à ces 4 indices est donc : PENDU.

Énigme 2 :

L’indice donné était double : 3 et chats. 3 comme ‘dans la pièce à conviction, relevez la première lettre du premier mot, puis comptez 3 mots et relevez l’initiale du 3ème mot, et ainsi de suite‘ ! Ce petit travail permettait d’obtenir la phrase suivante : “ils sont siamois” ! Et bien sûr, le siamois est une race de chat !

Vous l’avez donc compris, la police ne jette pas en prison le coupable car elle enfermerait en même temps son frère siamois ! CRUEL DILEMME !

Énigme 3 :

Le code secret permet de lire : “dico Auzou, le mot du dessous”, ce qui signifie qu’il faut se munir d’un dictionnaire Auzou (disponible au CDI ), chercher ensuite chaque mot prononcé par le lutin, puis prendre le mot situé dessous cette entrée. Ainsi, le lutin dit : “SOS ! SOS ! Je être (eh oui, notre petit ami ne parle pas bien le français !) dans le magnifique paquet rouge avec un ruban couleur or”.

Le paquet dans lequel a été enfermé le lutin est donc le N° 3 !

Énigme 4 :

Premièrement, il fallait recalculer le temps en heures : 210 minutes = 3h30. On sait que la couche de neige est de 30 centimètres par heure et que les barreaux de l’échelle sont espacés de 15 cm. Cela signifie qu’en 1 heure, 2 barreaux sont recouverts, en 2h, 4 barreaux disparaissent sous la poudreuse, en 3 heures, 6 barreaux sont sous la neige. La demi-heure de neige restante recouvrira 1 seul barreau, soit au total 7 barreaux recouverts au bout de 3h30 de chute de neige.  Ainsi, il restera 17 barreaux – 10 barreaux recouverts = 10 barreaux visibles ! Facile !!!

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Voici les réponses des énigmes du concours.

Le gagnant du concours est :

Colin JACOB – 6eB

Comme 4 de ses camarades, il a réussi à trouver toutes les bonnes réponses ! C’est bien la question subsidiaire qui a départagé tous ces concurrents. Pour rappel, il s’agissait d’évaluer le nombre total de réponses obtenues au concours. Colin a proposé 85, le total s’est avéré être 95 ! Félicitations à notre gagnant qui a remporté un livre ainsi qu’un bon d’achat soit presque 40 € de lot !

Énigme 1 :

Voici l’ordre des crayons :

Rouge / Vert / Rose / Jaune / Bleu / Violet / Orange

Énigme 2 :

22 noms de pays à trouver !

Vous me connaissez, je suis romantique (OMAN), franc et (FRANCE) honnête. J’ai peu d’argent. Inès (ARGENTINE), ma sœur, souhaiterait que je prenne ma vie en main, mais moi, je lui répète combien ce problème est bénin (BÉNIN) à mes yeux ! Je ne me préoccupe pas de cet aspect futile de mon existence : je vivote, je chine (CHINE), je marchande, tout en enchaînant les petits boulots, cela me convient. Ni Géraldine (NIGER), ni Fatoumata, mes deux meilleures amies, ne parviennent à me faire changer d’avis. Non, moi, ce qui m’anime, c’est l’Amour, avec un grand ‘A’ !…

Bien que je sois encore épris (CORÉE) de Mona, copine (MONACO) très attirante (IRAN), je suis secrètement (SUISSE) séduit par une belle italienne (ITALIE) qui, bien qu’elle n’ait ni charme, ni élégance (ARMÉNIE) et qu’elle ne soit qu’une pâle (NÉPAL) copie de mon amie, m’a littéralement (MALI) envoûté avec son indescriptible (INDE) coquetterie cousue de (SUÈDE) fil blanc. J’ai noté que cette fille collectionne de superbes papyrus, si étonnants (RUSSIE), si colorés, moi qui adore l’Égypte (ÉGYPTE) !… Pourtant, malgré ces (GRÈCE) défauts, je balaye mentalement (YÉMEN) ces sombres illusions (BRÉSIL) et ne rêve que d’un futur qui est (TURQUIE) fait de bonheur !

Le pays où se cache le tueur est MALTE.

Énigme 3 :

2 rébus pour trouver 2 objets du quotidien :

  • Rébus N° 1 :

‘Je mets mes dents entre tes dents.’ Je suis la FOURCHETTE.

  • Rébus N° 2 :

‘J’ai un chas qui ne miaule pas et ma queue rétrécie à chaque pas.’ Je suis l’AIGUILLE.

Énigme 4 (au choix) :

  • Un papa et sa fille totalisent 66 ans à eux deux, l’âge du père est celui de sa fille, mais à l’envers.

    3 réponses sont possibles : 06 – 60 ans / 15 – 51 ans / et 24 – 42 ans.

    33 et 33 n’est pas une réponse envisageable, un père ne pouvant pas avoir le même âge que sa fille !

  • Relier les 9 points en 4 traits, sans relever la main.

Pour cela, il faut rajouter deux points extérieurs à la figure (0). Jetez un œil à la figure qui illustre cet article !

Portrait Chinois de Fabien CLAVEL

Le vendredi 3 février 2017, le Club Polar a rencontré l’auteur Fabien CLAVEL. Après une visite scénarisée de la scène de crime, avec relevés d’indices de la part de Lucy et de Robinson, Monsieur Clavel s’est prêté au jeu des questions-réponses.  Puis les membres du Club lui ont proposé un portrait chinois auquel Monsieur Clavel a répondu avec beaucoup d’humour ! Découvrez ses réponses !

SI VOUS ÉTIEZ :

Un plat et un dessert ? Le Tiramisu.

Une ville ? Budapest, en Hongrie.

Une œuvre d’art ? Don Giovanni, de Mozart

Un livre ? Les Misérables, de Victor Hugo.

Un mot ? Papa.

Une odeur ou un parfum ? Le mimosa.

Un héros mythologique ? Thésée.

Un héros d’aujourd’hui ? Spider-Man.

Un héros de bande dessinée ? Valérian.

Un personnage historique ? L’empereur romain Julien l’Apostat.

Un monstre ? Un satyre.

Un jeu ? Un jeu de rôle.

Un sport ? La pétanque.

Un végétal ? Le chêne.

Un métier ? Écrivain.

Une musique ? De la musique baroque.

Un film ? Les ailes du désir, réalisé par Wim Wenders, en 1987.

Un animal ? Une vache.

Une saison ? L’automne.

Une loi ou un droit ? L’abolition de la peine de mort.

Un devoir ? Le devoir de réserve.

Une chose détestée ? Les animaux.

Une technologie ou une invention ? La machine à voyager dans le temps.

Une femme ? Louise Michel.

Une couleur ? Le noir.

Un défaut ? La paresse.

Une qualité ? L’imagination.

Un péché capital ? La paresse.

Une cause à défendre ? L’égalité hommes-femmes.

Un rêve ou un pouvoir magique ? Avoir une bibliothèque sans fin.

Un proverbe ou une devise ? Aucun jour sans une ligne.

Un conseil pour les jeunes écrivains que nous sommes ? Lire, écrire, vivre.

Et enfin, si vous étiez… à notre place ? J’irai au festival Bloody Fleury !

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Rencontre avec monsieur Fabien CLAVEL !

Le vendredi 3 février 2017, le Club Polar du Collège Pagnol, de Caen,  a eu la chance de rencontrer un auteur très sympathique : Monsieur Fabien Clavel. Après les échanges habituels entre les membres et l’auteur, Johan, passionné de dragons, a présenté les bêtes qu’il a inventées. Il a offert son travail à Monsieur Clavel, lui-même très intéressé par ces créatures. Ensuite, Mathéo a lu l’ébauche de l’histoire qu’il a inventée, et dans laquelle Monsieur Clavel joue un rôle !

A partir du livre intitulé ‘Bestiaire universel du professeur Revillod’, (illustrations de Javier Saez Castan et commentaires de Miguel Murugarren, aux éditions Autrement), Mathéo a créé sa chimère : le Ratdomesmer, qu’il a ensuite mise en scène dans une nouvelle aventure d’Ulysse !… Soyez indulgents, amis lecteurs, car cette aventure n’est pas terminée, mais nous espérons que vous prendrez plaisir à en lire le début !

Lors de la rencontre, Mathéo a fait une lecture très vivante de son aventure ! Bravo !

 

Pour plus de facilité, voici le texte de Mathéo :

Après avoir entendu les chants mélodieux des sirènes, Ulysse parvint à dépasser l’île… mais ce n’était pas tout ! Le héros accosta sur une autre terre où il rencontra une créature étrange : un ‘ratdomesmer’. Dès que la chimère le vit, elle lui sauta dessus en faisant une galipette. Ulysse esquiva un pic mortel sorti de son cou velu, il s’enfuit au fond de la forêt jusqu’à ne plus voir ce terrible ennemi ! Malheureusement, il se trouva pile à l’endroit où les ratdomesmers naissaient ! Il sursauta et courut le plus loin possible…

Dans sa fuite, il vit un lac. Il eut une idée : il voulait attirer la bête pour la tuer et lui dérober la bobine de soie magique qu’elle possédait, une soie plus légère qu’une plume, une soie plus légère qu’un microbe ! il alla chercher un appât pour l’attirer : il mit un morceau de viande derrière le lac, le piège était installé… La bête s’approcha et fit un saut gigantesque pour se retrouver juste à l’emplacement de la viande ! Ulysse se jeta sur la bête et la tua d’un coup puissant de glaive. Il s’empara de la soie et repartit vers son bateau…

Il retourna voir le monstre marin Scylla, il lui lança le filet qu’il avait tissé avec la soie du ratdomesmer, un véritable don de déesse ! Il tua le monstre. Il savait qu’à l’intérieur, se cachait un vase qui pouvait lui permettre de retrouver les siens. Il ouvrit la bête et chercha dans les entrailles, le foie, les boyaux, le cœur. Rien. Il explora le cerveau, qu’il ouvrit. Le fameux vase s’y cachait probablement. Il découvrit des tonnes et des tonnes de petits ratdomesmers, le danger semblait immédiat, vite, il s’empara du vase et se sauva en courant, mais mince, il glissa sur de la cervelle et tomba. Fort heureusement, il se fit aider dans sa fuite par l’un de ses marins nommé Fabien Clavel. Pendant que les deux héros rejoignaient le bateau, Ulysse voulut en savoir un peu plus sur son sauveur. Le marin lui demanda :

« -Ulysse, que veux-tu savoir sur moi ?

Ulysse répondit avec une voix grave :

– J’aimerais connaître ce que tu fais dans la vie, as-tu une femme ?

Fabien répondit avec une voix grave, mais moins que celle d’Ulysse :

– Ah, tu sais, cela fait longtemps que…

 

 

 

Ce diaporama nécessite JavaScript.