Archives pour la catégorie Coups de coeur

Les Disparus de Saint-Agil, Christian-Jaque critique des 6ème 7 !

Peu de temps avant la Première Guerre mondiale, au collège de Saint-Agil, des choses étranges se passent la nuit.

Beaume (Serge Grave), Sorgue (Jean Claudio) et Macroy (Marcel Mouloudji), trois élèves du collège de Saint-Agil, ont créé une association secrète, Les Chiches Capons, dans le but de préparer un tout aussi secret projet de départ pour l’Amérique. Un soir, dans la salle de sciences naturelles où ils tiennent leurs réunions, Sorgue voit un homme sortir d’un mur.

À la suite d’une visite chez le directeur (Aimé Clariond) à propos d’un chahut, Sorgue disparaît. Puis c’est au tour de Macroy. L’établissement est en émoi. Le directeur envisage de renvoyer Beaume, le dernier membre du trio encore présent, après la fête du collège.

Lors de cette fête, M. Lemel (Michel Simon), le professeur de dessin alcoolique, meurt, victime d’une chute durant une panne de courant qui plonge l’établissement dans le noir. Tout le monde croit à un accident. Beaume se cache pour enquêter, laissant ainsi croire qu’il a disparu à son tour ; avec l’aide du professeur d’anglais, M. Walter (Erich von Stroheim), il parvient à découvrir la vérité : le collège abrite un trafic de fausse monnaie. Lemel, qui réalisait les faux et qui collectionnait des toiles de valeur, a été tué par un de ses complices (le directeur), qui craignait qu’il ne révélât tout sous l’emprise de l’alcool.

Finalement Sorgue est libéré par ses camarades et le directeur est démasqué : il est le chef des trafiquants et avait enlevé Sorgue car celui-ci a vu un de ses complices utiliser un passage secret ; Macroy est ramené par les gendarmes, ayant été découvert en tant que passager clandestin pour l’Amérique. M. Walter est admis par les trois amis comme membre de leur société secrète.

Perle (3 étoiles) :

J’ai bien aimé le film car il était drôle et bien réalisé. Cependant, je regrette que les trois quarts de film se passent dans le pensionnat. Le fait que ce soit en noir et blanc ne m’a pas tout gêné. Je m’attendais à autre chose ; je pensais que le film serait plus inquiétant et que la disparition des deux enfants serait plus grave. Je pensais qu’il y aurait plus de suspense et que l’atmosphère serait plus pesante.

Gabriel (2 étoiles) :

Je trouve que le mileu du film est vite fait car après l’assassinat de Lemel, tout va très vite. En quasiment deux jours, on a la deuxième partie du film alors que la première, on la voit en quatre ou cinq jours. L’histoire des faux-monnayeurs met longtemps à se lancer. J’ai moyennement aimé ce film. Le rythme n’est pas très régulier.

Julie (3 étoiles) :

J’ai trouvé que le film était bien mais le noir et blanc m’a dérangé car on ne voyait pas bien. Aussi, vu que c’était un vieux film ; ça criait beaucoup et c’est dommage que le film ait eu du mal à se lancer.

Adèle (3 étoiles) :

Je trouve que le film est bien. Ce qui m’a plu, c’est quand tous les élèves se regroupent pour libérer Sorgue. Ce qui ne m’a pas plu, c’est quand le directeur pousse Lemel par la rembarde. Je trouve qu’il n’y a pas eu de suspense. J’aurais préféré que monsieur Lemel dévoile le secret et qu’il y ait une enquête.

Ibtissame (2 étoiles) :

Je n’ai pas aimé ce film car je m’attendais à du suspense mais ce n’était pas ce que j’attendais en regardant le film. Et aussi, c’était en noir et blanc ; ce n’est pas le genre de film que j’aime. Mais  c’était drôle quand monsieur Donnadieu disait à chaque fois « Il va y avoir la guerre ! » et quand les trois garçons disent bonjour au squelette.

Ewen (5 étoiles) :

J’ai bien aimé le film parce qu’il y avait du suspense comme l’homme qui apparaît et disparaît derrière le mur, les enfants qui disparaissent chacun à leur tour. Le noir et blanc m’a plu. Je conseille de regarder ce film.

Lohann (3 étoiles) :

J’ai bien aimé ce film car l’histoire était bien. Les enfants, Beaume, Sorgue et Macroy jouaient bien leurs rôles mais les adultes, Planet, Donnadieu, Walter, Lemel, Boisse et les faux-monnayeurs jouaient moins bien ; ils étaient peu crédibles. J’ai bien aimé les moments de suspense qui étaient nombreux. J’ai beaucoup moins aimé les moments avec les faux-monnayeurs car les scènes se passaient trop vite. Les trois quarts du film se passaient dans le pensionnat. Je n’ai pas aimé le noir et blanc car je ne voyais pas les détails.

Timothée (2 étoiles) :

J’ai aimé ce film car quand monsieur Lemel était ivre, c’était drôle tout comme le passage dans lequel les faux-monnayeurs ne savent pas lire.

Lorik (3 étoiles) :

Je n’ai pas trop aimé ce film car l’histoire était bizarre : un enfant disparaît d’un seul coup puis un deuxième. A la fin, l’un est retrouvé, l’autre revient avec un gendarme. Je n’ai pas compris. Le fait que ce soit en noir et blanc n’a rien changé mais la bande son n’était pas super agréable. Je trouve qu’il y avait assez de suspense pour un film de 1938.

Noé (1 étoile) :

J’ai moyennement aimé le film parce qu’il n’y avait pas énormément de suspense. Le film était en noir et blanc. Les moments les plus ennuyeux étaient les plus longs par exemple le moment où il y a la fête  dans laquelle Lemel est ivre. A la fin, tout se passe trop rapidement : la fin du mystère, l’arrivée de Macroy, la découverte du coupable. Mais j’ai aimé le côté stressant du film.

Océane (5 étoiles) :

J’ai bien aimé les trois garçons ; ils avaient l’air sérieux pour leur projet ; il leur tenait vraiment à coeur. Ils étaient vraiment courageux. Mais je n’ai pas aimé que ce soit en noir en blanc. Le signe pour saluer Martin était amusant. J’ai bien aimé le directueur qui est vraiment attachant avec les enfants mais pas avec les adultes.

Aya (2 étoiles) :

Je n’ai pas aimé car c’était en noir et blanc car il y a moins de suspense et c’est ancien. Je pensais que les deux enfants Sorgue et Macroy avaient disparu pour vivre une aventure.

Shyne (3 étoiles) :

J’ai bien aimé ce film parce que les trois garçons ne se laissent pas faire. Monsieur Walter est différent des autres professeurs ; il n’est pas du genre à critiquer. Il y avait du suspense quand le kidnappeur est reveni prendre les gravures dans la chambre de Lemel.

L’Inspecteur chez les stars, Fonteneau, Couturier.

Titre : L’inspecteur chez les stars

Auteur : Fonteneau et Couturier

Editeur :  Bayard Jeunesse

Collection : Okapi BD

Parution : 2002

Résumé : La chanteuse Alicia Klaas a-t-elle été enlevée ? Qui a saboté l’anniversaire de Bob Milliard, le fameux producteur ? L’inspecteur Bayard mène l’enquête… Et le lecteur aussi, grâce aux indices cachés dans les cases des histoires. Une BD servie par un dessin élégant et enlevé qui rappelle Yves Chaland, l’auteur de Bob Fish. Un mystère sur mesure !

Réserver dans le catalogue en ligne :
Portail

Hichem : ★☆☆☆☆ Je n’ai pas aimé le livre parce qu’il y a plusieurs histoires dans le même livre et elles sont très courtes. 1

Rania : ★★☆☆☆ Je n’ai pas aimé car ce n’est pas une histoire : il n’y a pas une fin mais plusieurs. Ce n’est pas une histoire pour lire mais pour jouer.

Lola : ★★★★J’ai aimé car cela se passe chez les stars et on doit deviner le coupable ou la solution. Les dessins sont bien faits.

Pauline : ★★★★☆ J’ai bien aimé pouvoir réfléchir pour trouver le coupable mais les enquêtes n’avaient pas de rebondissement.

Miryème : ★★★★☆ J’ai aimé le livre parce qu’il y a des enquêtes bien menées par l’inspecteur Bayard et Isa pour résoudre des énigmes. L’inspecteur réussit à trouver les suspects à partir des indices et j’ai beaucoup aimé son sens de l’observation. Les histoires sont courtes et faciles à lire.

Amina : ★★★★★ J’ai bien aimé cette bande dessinée surtout la petite vignette qui nous disait : « Sais-tu qui est le monstre ? Relis la BD pour le trouver sinon regarde à la page suivante… » Je trouve que cela donnait du suspense et puis c’était comme si on était dans la BD.

 

Chronique des élèves de 6ème du Collège Guillaume de Normandie

Le coupable habite en face, Hubert Ben Kemoun

Age : A partir de 8 ans

Titre : Le coupable habite en face

Auteur : Hubert Ben Kemoun

Editeur :  Casterman

Collection : Huit et plus

Parution : 1996

 

Résumé : «Au bout d’un moment de silence, j’ai demandé en m’approchant de la fenêtre :
– Il y a un problème, mademoiselle ?
– Il se passe de drôles de choses, juste en face…»
Belle aubaine : ce voisinage suspect risque de perturber la leçon de piano que Mademoiselle Solicot donne chaque mercredi à une charmante petite Louise prête à tout pour échapper à ses fichues gammes…
Un mystère sur mesure !

Réserver dans le catalogue en ligne :
Portail

Alexandre : ★★★★★ J’ai bien aimé ce livre car il n’est pas trop long et les personnages attachants.

Candice : ★★★★★ J’ai bien aimé ce livre car il y avait du suspense. C’était bien raconté, l’histoire était passionnante et la petite fille courageuse.

Florian : ★★★☆☆ Je n’ai pas aimé car il n’y a pas de coupable.

Clément : ★★☆☆☆ Je n’ai pas aimé car il il n’y avait pas de suspense ; l’histoire était ennuyante : on devinait la suite mais on comprend bien l’histoire.

Sylvain : ★★★★ J’ai bien aimé ce livre car il y a du suspens, de l’action ; l’histoire est réaliste. Le petit défaut est que l’histoire pourrait être légèrement plus longue.

Louise : ★★★★☆ J’ai bien aimé le livre parce que j’ai trouvé que l’histoire avançait vite, qu’il y ait du suspens et pas de temps mort. J’aime les livres qui se terminent bien.

Bertille : ★☆☆☆☆☆ Je n’ai pas beaucoup aimé le livre. Je l’ai trouvé trop court et sans beaucoup de suspense. Les illustrations n’étaient pas belles. Cela ne m’a pas emballé.

Chronique des élèves de 6ème du Collège Guillaume de Normandie

Dix minutes à perdre de J.C. Tixier

Age : A partir de 10 ans

Titre : Dix minutes à perdre

Auteur : Jean-Christophe Tixier

Editeur :  Syros

Collection : Souris noire

Parution : 2015

Nombre de pages : 128 pages

Résumé de l’éditeur : Pour la première fois de sa vie, Tim va passer deux jours tout seul. Seul dans la très vieille maison où il vient d’emménager avec ses parents. « Si tu as dix minutes à perdre, commence à détapisser les murs de ta chambre », ironise son père. Tim le prend au mot. Dix minutes, pas une de plus. Mais en arrachant un lambeau de l’affreux papier peint fleuri, Tim fait apparaître un mystérieux message. Ceci est mon histoire…

Réserver dans le catalogue en ligne :
Portail

Lola : ★★★★★ J’ai bien aimé le roman car il y avait beaucoup d’actions et de suspense.
Lola, 5 étoiles

Eléna : ★★★★★ J’ai adoré ce livre  ! Il y a beaucoup de suspense. A chaque mot, «  lingot, clé…  », on veut connaître la suite. Ce livre est aussi très bien pour les ados car il y a des mots familiers.
C’est un livre intrigant et intéressant  : on plonge vraiment dans l’histoire. C’est simple à lire. Mais la fin est un peu décevante.

Eliott : ★★★★★ J’ai beaucoup accroché car il y avait beaucoup de suspense et de rebondissements. C’était aussi facile de se mettre dans la peau du personnage car il a à peu près le même âge que moi.

Théo : ★★★★★ J’ai adoré ce roman parce qu’il y a beaucoup d’actions et de suspense. J’étais pressé de savoir la suite.

Rania : ★★★★★J’ai bien aimé ce livre car il y avait de l’action, du suspense  ; ce n’était pas répétitif. Ce livre m’a emporté avec lui. Ce sont des enfant qui enquêtent et non des adultes. Ça fait travailler l’imagination.

Alexandre : ★★★★☆ J’ai bien aimé le suspense et je me suis attaché au personnage, Tim mais le roman est un peu long et il n’y a pas assez de personnages.

Chronique des élèves de 6ème du Collège Guillaume de Normandie

Marion Duval, Attaque à Ithaque, de Yvan Pommeaux 


Age : 
A partir de 9 ans

Titre : Marion Duval : Attaque à Ithaque

Auteur : Yvan Pommeaux

Editeur :  Bayard

Collection : Astrapi BD

Parution : 1985

Nombre de pages : 44 pages

Réserver dans le catalogue en ligne :
Portail

Pedro : ★★★★★ C’était intense ,quand on ne savait pas s’il allait se faire attraper par Delroc et puis c’est réaliste parce que au lieu que ça soit des adultes qui résolvent les problèmes, ce sont les enfants .

Pauline : ★☆☆☆☆ Je n’ai pas aimé ce livre car il y a la découverte immédiate des suspects et du trésor donc c’est peu crédible et les scènes étaient répétitives . Les couleurs au pastel ne m’ont pas plu .

Eliott : ★★★☆☆J’ai bien aimé car il n’y avait pas de temps mort. Il y avait du suspense : Marion se fait pourchasser. Mais petit bémol car peu crédible : découverte immédiate de suspects et du trésor.

Youness : ★★★☆☆ Je n’aime pas lire les bandes dessinées mais j’ai aimé moyennement cette histoire . C’est l’action qui m’a plu . L’enquête était intéressante .

Donovan : ★★★☆☆J’ai bien aimé les dessins et les actions .

Mualla : ★★★★☆ J’ai aimé la bande dessinée car il n’y a pas de temps mort. Et les enquêteurs sont des enfants et les dessins sont réalistes .

Bertille★★★☆☆ J’ai trouvé le livre bien, réaliste. Le suspense est maintenu . J’aime bien l’idée que ce soit des enfants qui résolvent l’énigme . Mais j’ai trouvé l’histoire peu crédible : la découverte immédiate du trésor et des suspects .

Chloé : ★★★★☆ J’ai aimé car il y avait une chasse au trésor, une enquête menée par des enfants. Il y avait aussi du suspense qui donnait envie de finir le livre ;

Sylvain : ★★☆☆☆ J’ai moyennement aimé ce livre car l’histoire est ennuyeuse : pour moi, il manque un peu de suspense, d’actions, de rebondissements.

Eléna : ★★★★☆ J’ai adoré ce livre car il y a une enquête, du suspense et surtout parce que j’adore la mythologie grecque. J’ai beaucoup aimé les couleurs du dessin. Mais ce que j’ai détesté, c’est que Marion trouve direct le trésor alors qu’Alain Caudex le cherche depuis longtemps.

Miryeme : ★★★★☆J’ai aimé cette bande dessinée parce que les enfants mènent une enquête tout seuls avec courage, sans adulte. J’ai aussi aimé les thèmes de la chasse au trésor et de la mythologie grecque.

Louise : ★★★☆☆ Je n’ai pas aimé l’histoire car il n’y avait pas assez de suspense ni de rebondissements. Si on n’a pas lu la série entière, on peut penser que ce n’est pas crédible que Marion soupçonne dès le début Esther.
Mais j’ai trouvé les couleurs des dessins originaux.

Rania★★★☆☆ Je n’ai pas aimé car la fin se devine très facilement.

Florian★★★★☆ J’ai beaucoup aimé ce livre car le suspense est maintenu. Il y a une chasse au trésor menée par des enfants et les dessins aident à comprendre l’histoire. Mais il n’y a pas assez de combats.

Chronique des élèves de 6ème du Collège Guillaume de Normandie