Nightmare

Suite au concours, un recueil de nouvelles a été publié. Cette nouvelle en est extraite.

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-

Nightmare

Rayan GAUMONT – 3e A

Enseignante : Mme Léandri

-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_-_

C’est l’histoire d’un couple heureux qui vivait paisiblement dans la lande.

Elle rentra précipitamment en courant. Essoufflée, criant, elle prononça ces mots à son mari :

« – C’est bon Silva ! J’ai trouvé des tickets pour notre voyage !!!…

L’homme pleura à chaudes larmes. Vous trouverez peut-être que c’est exagéré mais pour cet homme, c’était très important.

– Mais chéri, pourquoi tu pleures ?

Il essuya ses yeux humides. Heureux, il répondit le premier mot qui lui passa dans la tête :

– Mon amour, je t’aime tellement. »

Elle rougit, écarlate ; lui aussi.

L’histoire de ce couple avait commencé le 14 février 2016. Les amies de Silva avaient invité une de leurs copines ; c’était prévu mais lui ne connaissait pas son identité…

Le coup de foudre fut immédiat. Quelques mois plus tard, ils étaient mariés. Leurs tickets d’avion pris, le voyage s’annonçait bien, il faisait beau ce jour-là. Pendant le voyage, Silva s’endormit. Quelques heures après, il ouvrit un œil, sa femme recevait un appel.

Elle alla dans la cabine des toilettes, décrocha son téléphone ; on entendit à peine un bruit sourd qui sortit de la cabine…

Eva sortit et l’homme se réveilla complètement.

« – Hein qu’est-ce qu’il se passe Eva ?

Il se réveillait difficilement avec un filet de bave sur lui, qui lui donnait un air idiot. Sa femme rigola de son air ahuri. Toujours en rigolant, elle lui murmura :

– Nous sommes bientôt arrivés.

– Parfait, j’ai même pas vu le temps passer.

– Normal, t’as fait que de dormir pendant tout le trajet mon amour. »

Le couple était heureux, fraîchement arrivé à destination, dans le pays de leur rêve : l’Autriche.

Quelques heures plus tard, le mari étonné et émerveillé à la fois, demanda à sa femme :

« – Oh, tu as trouvé un endroit rien que pour nous deux ! C’est un endroit spécial pour les amoureux, n’est-ce pas ?

– Oui, c’est une surprise !!! Sois patient. »

L’homme, à la fois heureux et un peu déboussolé, était ravi ; sa femme l’aimait d’un amour sans nuage. C’était le plus beau cadeau qu’il puisse recevoir de la vie.

Il monta dans la voiture pendant qu’elle lui mettait, avec un air malicieux, un bandeau autour des yeux. Cependant, il détestait ne pas voir là où il allait.

« – Il faut que j’arrête de penser à ce genre de choses, se dit-il.

Sa femme lui demanda, inquiète :

– Tu as dit quelque chose mon amour ? Je te trouve un peu crispé. Ça va ?

– Oui, ne t’inquiète pas, c’est juste que j’ai un peu de mal à supporter de ne pas voir !

– D’accord. Repose-toi, on est bientôt arrivé, tu vas être si heureux de cette surprise. Attends, ne bouge pas, tu as quelque chose sur le visage. Ne bouge pas, hop ! Et voila.

– Oh, merci ma chérie, tu sais, je crois que je suis fatigué. »

L’homme s’endormit paisiblement. Quelques minutes plus tard, il entendit un bruit de ferraille qui le fit sursauter.

C’est alors qu’il se réveilla avec un œil vitreux…

L’homme tenta de bouger, et ne comprit pas pourquoi il ne le pouvait pas ! Regardant tout autour de lui, il se rendit compte qu’il était attaché à une chaise avec des chaînes glacées qui lui entouraient le corps tout entier. Effrayé, il se débattit et tout d’un coup, il entendit un bruit de porte ; une femme qu’il ne voyait pas bien avançait vers lui avec des outils de médecin.

« – Salut chéri, tu te souviens de moi ? Je suis ton pire cauchemar ! »

L’homme, tétanisé, ne pouvait plus articuler un seul mot.

Il pleura ; que se passait-il ? Tout cela ne pouvait pas être vrai !

Il ne put que crier de toutes ses forces !!!

« – JE VEUX SORTIR D’ICI, AIDEZ-MOI !!! »

Il ouvrit les yeux, les larmes coulaient sur ses joues. Il était en sueur ! Autour de lui, le jour se levait, on était dimanche et il était dans son lit.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *